Dernières news

15 04 2014

On va marcher sur l'Everest

François Damilano embarque sa caméra et nous emmène au sommet du Toit du monde dans les pas de Sophie Lavand, alpiniste "amatrice". Au moment de choisir sa protection solaire pour la très très haute altitude, il découvre Tingerlaat. Au pays de l'oxygène rare, ils vont entamer l'ascension du plus haut sommet du monde : l'Everest.Le départ de l'expédition est lancé. Voici des nouvelles... "Lhassa, 11 avril 2014. Notre arrivée à Lhassa a sonné comme le « vrai » début de l’expédition. Après les derniers jours de préparation dans un Katmandou apprivoisé depuis longtemps, l’arrivée sur les hautes terres tibétaines secoue quelque peu : altitude (3600 m), paysage désertique, vent, froid. Depuis l’aéroport de Gongkar, une petite heure de route et quelques contrôles de police suffisent pour pénétrer les faubourgs de la capitale tibétaine. Puis presque immédiatement au détour de deux avenues s’entrecroisant à angle droit surgit – presque par surprise – le fameux Potala. Paradoxe immédiat dans l’étonnement de reconnaître le palais à l’identique des images mille fois admirées et la perplexité de le voir se dresser là, juste au-dessus de voies expresses, d’une immense esplanade identique à la place Tian’anmen, de galeries marchandes vantant les marques internationales à grand renfort de néons et les panneaux organisant la circulation. Saisissante réalité du Tibet qui balaye tout sentimentalisme. Pourtant ce Potala impressionne, domine, saisit. La visite incontournable du Potala – au pas de course accompagné d’un guide nous retraçant l’histoire du bouddhisme tibétain en 2 heures et 70 mots d’anglais, laisse évidemment perplexe.Architecture étonnante, beauté des lieux, ferveur religio-touristique, moine-gardiens psalmodiant tout en pianotant leurs portables… Déambuler dans les quartiers tibétains pour se laisser happer par les circonvolutions incessantes des milliers de pèlerins autour du Jokang – temple le plus ancien et le plus sacré du Tibet –submerge littéralement. La vie est ici. Entre innombrables boutiques,fourmillement de population, marchands (trafiquants ?) de pierres précieuses, religieux (moines), croyants (beaucoup), priants, dévots, touristes (mais pas de blancs). Au-delà de toute folklorisation, la ferveur est forte bien que bon enfant. De ces quelques heures au sein de la capitale mythique, que peut retenir l’alpiniste de passage que je suis aujourd’hui? Sans doute une fascination plus forte qu’il ne l’aurait pensé. Demain, nous ferons route vers l’Everest. François"

Lire la suite
05 03 2014

Bhoutan avec Christophe Dumarest

Escalade au pays du Bonheur. Christophe nous raconte : "Cela fait des années que nous évoquons avec les grimpeurs locaux l’idée de développer l’escalade au Bhoutan. Cette année le projet se concrétise car nous sommes en ce moment en pleine exploration d’une belle paroi granite non loin de la capitale Thimpu. Avec Robert Dompnier grand amateur du Bhoutan (avec plus de 70 voyages sur place) et la famille Berger (spécialisée dans les équipements verticaux), nous formons une équipe complémentaire et efficace. Nous sommes en ce moment en pleine exploration des différentes possibilités d’escalade dans un site proche de la capitale : Wangsisina En plus d’être un projet local pour un petit groupe de passionnés, la grimpe peut aussi avoir un effet positif sur une partie de la jeunesse Bhoutanaise chamboulée par une ouverture au monde encore relativement récente. La télévision et internet n’ont fait leur apparition qu’au début des années 2000, avec irrémédiablement quelques dommages collatéraux. Le gouvernement, sensibilisé à ces transformations brutales est attentif au bien être de sa jeunesse, incite et soutient ce genre d’initiative. Au delà de la beauté préservée du pays, de ses temples et autres forteresses improbables, notre paroi de plus de 100m a elle aussi a tenu toutes ses promesses. Les possibilités de développement sont nombreuses et variées, même si pour l’instant, nous avons privilégié l’ascension des lignes de fissures évidentes. Le rocher est parfait, le cadre idyllique… Accompagné par les grimpeurs bhoutanais euphoriques, la découverte du lieu est un vrai bonheur."

Lire la suite
Toutes les actualités